SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

Publié le par P.Stallin

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

Comme chaque année, nous avons organisé conjointement une sortie avec les Société de l’Histoire d’Elbeuf (SHE), la Société d’Etude des Sciences Naturelles d’Elbeuf (SESNE), l’Association Culture et Loisirs de St Pierre-lès-Elbeuf (ACL) et la Société d’Etudes Archéologiques de la Région Elbeuvienne (SEARE).

Pour cette édition, nous avons choisi la vallée de l’Oison et le plateau du Neubourg pour notre visite dominicale.

Nous nous sommes donné rendez-vous sur le parking de la mairie de Saint Germain-de-Pasquier, ce qui a permis à Claude Lechevalier de la SEARE d’évoquer l’ancienne chapelle Sainte Clotilde construite en 1851, devenue depuis 1910 la plus petite mairie de France, et de parler de cette fameuse source dont l’eau aurait  eu des vertus thérapeutiques pour les enfants ayant des problèmes dermatologiques ou rhumatismaux. Les pèlerins y venaient nombreux au début du 19è siècle.

Une autre particularité de la mairie est qu’elle possède sur son fronton une statuette de la Sainte. A ce jour nous n’avons pas trouvé d’autres exemples de mairie républicaine avec ce genre de symbole.

La Chapelle Ste Clotilde

La Chapelle Ste Clotilde

Pour notre 2ème étape à Saint-Amand-des-Hautes-Terres, Jérôme Girard  de la SESNE, nous a transporté à -96 millions d’années avant notre ère pour nous faire observer le passage entre deux étages du crétacé : l’albien et le cénomanien.

 Dans les talus du Chemin des Rotoirs nous avons observé, de bas en haut les derniers dépôts marins de l’Albien sous forme de gaize, une roche légère gréseuse, riche en spicules d’éponge, puis les premiers dépôts du cénomanien  avec un  niveau  de sable vert  constitué de glauconie, qui  caractérise le début de cet étage sur tout le Bassin Anglo-Parisien, puis au-dessus nous apercevons  les silex gris du cénomanien.

C’est par le jeu de la faille de la vallée de L’oison  que ces terrains sont observables, d’ordinaire ils sont 100 m sous terre dans notre région.

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017
SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

Puis nous avons repris notre route vers Criquebeuf-la-Campagne où Mme Michèle Marie, maire de Criquebeuf, nous attendait avec café et petits gâteaux ainsi qu’une cinquantaine de personnes du village prévenues de notre visite.

Le passé gallo-romain de Criquebeuf-la-Campagne est tout à fait particulier. On y dénombre 2 fana (temple), un théâtre antique, quelques constructions et bâtiments.

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

Criquebeuf est au  carrefour de  plusieurs  voies romaines vers Rouen, Evreux, Pitres, Caudebec-les-Elbeuf  par Saint-Didier-des-Bois, Brionne.

 Au cours de prospections aériennes certains de ces tracés ont été retrouvés*. L’un des agriculteurs des terrains situés au sud de la commune a remonté en labourant des dalles en pierre d’une de ces routes. Les services archéologiques prévenus ont validé sa découverte.

 

Fanum et Théatre antiqueFanum et Théatre antique

Fanum et Théatre antique

Rappelons qu’un fanum est un temple gallo-romain dont l’architecture est comparable aux temples de la période gauloise (âge du fer) mais construit avec des matériaux en silex maçonnés et tout recouvert de tuiles.

A l’issue de la présentation illustrée par un diaporama, c’est avec une centaine de personnes que nous nous sommes rendus dans la plaine sur l’emplacement d’un des fana qui avait été préalablement repérés par des piquets. Là les enfants de la commune ont ramassé dans les cultures les traces de l’antique construction, essentiellement des morceaux de tuiles .

 

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017
SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017
SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

Après avoir remercié Mme le Maire pour son accueil, nous nous sommes dirigés vers Daubeuf-la-Campagne où nous attendait M. Van Heule, propriétaire de la superbe grange dîmière que nous avons pu visiter à loisir.

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

C’est Anne-Marie Gourdain  de la SEARE qui nous a présenté l’histoire particulière de cette bâtisse inscrite au titre des monuments historiques.

Cette grange de 750ms'étend sur un des petits côtés du quadrilatère fermé par les différents bâtiments, étables, cellier-pressoir, grande maison  du manoir de Daubeuf-la-Campagne et l'église paroissiale.  

L'origine du domaine remonte à une donation connue par une charte de 1011. C'est Raoul d'Ivry, grand personnage du duché de Normandie (puisque frère utérin du duc Richard 1er), qui donna plusieurs de ses biens à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen pour le repos de son âme, de celles de sa famille et celle du duc.

Mentionné dès 1345 en tant que baronnie de Daubeuf, le domaine a été vendu comme bien national à la Révolution.

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017
SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017
SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

La grange, dont une partie du pignon subsiste du XIIè s, subit un agrandissement au début du XIVè  s. sous l'abbatiat de l'abbé Jean Marc d'Argent (une deuxième grange est accolée à la première) et une reconstruction fin XVè . Une étude de dendrochronologie (datation par les arbres) donne 1488 comme date d'abattage pour des arbres ayant servi à la charpente.

Comme son nom l'indique, elle servait à stocker la dîme, collectée au profit de l'abbé et du couvent de Saint Ouen, qui possédaient l'église, et en petite part au profit du curé à raison d'environ 10% sur tous les produits agricoles récoltés chaque année.

Cette charpente a fait l’objet en 2011  d’une restauration partielle par une équipe internationale de charpentiers qui a mis en œuvre les techniques traditionnelles de charpente à la main.

Voir vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=0RjcarVA-b0

A l’issue de cette matinée bien remplie d’enseignements et de soleil, notre groupe s’est séparé satisfait.

SORTIE GEOLOGIE - HISTOIRE - ARCHEOLOGIE du 26 mars 2017

Commenter cet article