SORTIE ENTOMOLOGIQUE D'HIVER (03/2009)

Publié le par P.Stallin

Cette année, sur le conseil d'un d'entre nous (Michel. S) et pour découvrir de nouveaux milieu, cap sur l'Eure et Loire et la forêt domaniale de Chateauneuf en Thymmeray.
Départ prévu à 8 h réalisé à 8h20 ce qui est correct. Aprés répartition des différents membres présent (11 personnes plus un chien) en voiture pour une ballade d'une heure trente environ.
A Nonacourt, grosse perte de temps dû à une signalisation plus que discrète, mais nous nous regroupons comme prévu à St Maixme-Hauterive avant de nous diriger en groupe vers la forêt.
La forêt domaniale de Châteauneuf en Thymerais gérée par l'ONF s'étend sur 1743 ha. Elle est affectée principalement à la production de bois d'oeuvre feuillue diverses dont l'essen,ce principale est le chêne. Des introduction de quelques essences résineuses parsème sans l'écrasser ce peuplement.
La première chose qui nous saute aux yeux est la sécheresse du milieu. Ont est à la mi mars et il n'y pas de boue dans les sous bois, pas d'eau dans les ornières et trés peu d'eau également dans la pertite mare qui nous acceuille sur la parcelle 77. C'est par cette parcelle77 et sa voisine 76 au carrefour de la route de Dreux et de la D223 , avant St Jean de Rebervilliers que nous attaquont la matinée.


Le matériel est sortie des voitures, et c'est dans une température déja douce et sous un ciel bien pur que nous commençons nos prospection, à la recherche des crabidae et autre insectes que l'on trouve en cette saisons dans leurs loges nymphales dans les arbres morts, les chablis et autres souches en voie de pourissement. Il y attende les beau jour transformés en insectes parfait depuis le début de l'hiver
.








Est-ce la faute à la  température déja douce depuis quinze jours ou le manque d'humidité, les insectes sont-ils déja sortie pour la plupart, le fait est que la prospection n'est pas trés riche . C'est avec  deux espèces de carabus  quelques petits carabidae , quelques Sylphes,un triton et une salamandre que  retrouvons les voitures pour rallier le lieu de pique-nique non loin de là.









L'incontournable repas champêtre agrémenté de boisson vivifiante nous à tous réunis ,les uns autour de tables d'autre au creux de talus dans une agéable convivialité.













































Toute les bonnes choses ont une fin et c'est ragaillardis que nous attaquons l'aprés midi en reprenant les voitures pour rallier le Rond de France. C'est dans la parcelle 61 sur la D14015 entre Châteauneuf et Hauterive que  nous avons l'intention de prospecter cet aprés midi.


Aprés deux heures de recherches, le bilan s'était élevé d'une espèce de carabus et de quelques élatéridées .



























Insectes trouvés

Carabus (Chrysocarabus ) auronitens Linné, 1792 : 86 sur parcelle 76 dont 1 letacqui et 107 sur parcelle 61 dont 2 charlottae
Carabus (Megodontus) purpurascens Fabricius, 1787 : 22 sur parcelle 76 aucun sur parcelle 61.
Carabus (Archicarabus) nemoralis  O.F. Müller, 1764 :  1 élytre parcelle 76, 4 exemplaires parcelle 61
Loricera pilicornis  Fabricius, 1801
Argutor oblongopunctatus  Fabricius, 1787
Bembidion sp
Ampedus sp
Anostirus purpureus Poda, 1761
Silphinae peut être Phosphuga atrata L.
Lycoperdina bovistae (Fabricius,1792), capturé par JJD, un petit Endomychidae réputé rare. En fait on ne le trouve que dans les vieux lycoperdons qui ont échappé à la destruction hivernale; en les explorant systématiquement. La bestiole n'est pas si rare, quand elle existe sur le site évidemment



En conclusion, un beau site, une belle journée ensoleillée mais une récolte pauvre en respèce bien que riche en exemplaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JJD 28/03/2009 09:58

j'oubliais, sur le 2e site: Lycoperdina bovista, un petit Endomychidae réputé rare, en fait on ne le trouve que dans les vieux lycoperdons qui ont échappé à la destruction hivernale; en les explorant systématiquement, la bestiole n'est pas si rare, quand elle existe sur le site évidemment... Il est accompagné de temps en temps par un petit Nitidulidae: Pocadius ferrugineus... JJD

jean jacques 25/03/2009 10:33

oui c'est bien Phosphuga atrata!! il y a eu aussi quelques Amara, à déterminer quand j'aurai le temps... JJ